Le traitement ostéopathique pour dégager l’articulation et relâcher les muscles.

Le traitement sophrologique pour faire en sorte que le traitement ostéopathique soit suivi, accepté par le corps et que la douleur ne revienne pas.

Quand on a une douleur, le corps se contracte automatiquement pour se protéger.

C’est une bonne chose parce que cela nous évite de faire plus de dégâts, cela nous permet de fonctionner.

Mais si ce mode de protection reste, il empêche le corps de se mettre au repos, de récupérer et il finit par entretenir le problème.

Il faut reprendre le contrôle de cette protection automatique. Cela ne veut pas dire qu’il faut la supprimer, parce qu’elle est utile, mais il faut pouvoir choisir les moments pendant lesquels on doit se protéger et ceux ou nous pouvons nous relâcher.

C’est ce que permet la Sophrologie.

Elle nous permet d’élargir notre perception corporelle, pour savoir quand ce mode de protection est présent et nous aide à nous relâcher pour pleinement profiter des moments de repos.